En l’an 2017

Igor est un écolier soviétique modèle. Il vit en 2017, dans un monde où le communisme a triomphé. Les derniers capitalistes sont retranchés sur une île isolée du Pacifique. Leurs heures sont comptées : en testant une nouvelle bombe nucléaire, ils causent leur propre perte et manquent de provoquer un cataclysme planétaire. Heureusement les scientifiques soviétiques veillent. Avec le père d’Igor en première ligne. Au risque de leur vie, ils font décoller la « station spéciale de contrôle de la météo » et pulvérisent l’ouragan qui fonce vers les côtes de l’URSS. La célébration du centenaire de la grande révolution d’Octobre aura bien lieu, dans la liesse.

Vous avez entre les mains le déroulé d’un « diafilm » soviétique réalisé en 1960, en pleine Guerre froide, et qui était destiné à être projeté aux écoliers. Il a été sauvé de l’oubli par un ancien officier de la Marine soviétique, Sergueï Pozdniakov : en 2017, il a connu une deuxième vie en Russie, où il rencontre un immense succès sur Internet et les réseaux sociaux.

 

En l'an 2017.ecoliers En l'an 2017-printemps En l'an 2017 -imperialistes



NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.