Canada – La BD qui se rit de nos gloires passées

Canada – La BD qui se rit de nos gloires passées

Une dessinatrice canadienne revisite avec humour les canons historiques et littéraires de l’Occident. Un petit chef-d’œuvre drôle et érudit, dont les grands hommes d’antan ne sortent pas indemnes.

Publié dans le magazine Books, mars 2016.

Kate Beaton se moque des réactions indignées de la société avec une iconographie féministe férocement drôle, détournant volontiers les figures de la pop culture.
Kate Beaton est une enfant prodige de la bande dessinée. À 32 ans, cette Canadienne venue d’un village de l’île du Cap-Breton, dans l’est du pays, s’est fait un nom dans le ­milieu en publiant ses histoires sur son blog, « Hark ! A vagrant » (« Diantre ! Un ­manant »). Diplômée d’histoire et d’anthropologie, elle revisite les grands chefs-d’œuvre de la littérature mondiale, démystifie leurs auteurs et tourne en déri­sion les grands moments de l’histoire du monde occidental, de l’avènement des Tudors à la ­Révolution française en passant par la conquête de l’Amérique. Son humour érudit ne tarde pas à séduire le New Yorker, qui publie certains de ses dessins. En 2013, elle fait paraître un ouvrage qui a pour titre le nom de son blog, Diantre ! Un manant, et traduit en français par les éditions Cambourakis. Lequel intègre rapidement les listes de meilleures ventes du New York Times. Time Magazine en fait même l’un des dix meilleurs ouvrages de fiction de l’année 2013, « le plus intelligent » aussi. Avec Step aside, Pops, la jeune dessinatrice récidive. Les saynètes qu’elle imagine dans ce nouvel ouvrage « prennent parfois pour point de départ de vieilles illustrations des siècles passés, mais l’artiste se montre aussi capable de détourner un extrait de clip ou une chanson pop », écrit ­Tobias Carroll dans le magazine en ligne Paste. La raillerie reste au cœur de son rapport au monde. L’histoire qui donne son nom à l’ouvrage retrace ainsi les querelles ­déclenchées par les femmes qui, au XIXe siècle, ont plaidé la cause…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

Inscrivez-vous à la Booksletter !
La newsletter gratuite où les livres interpellent l'actualité.