Et Mad Men rencontra Twitter
par Frank Rose

Et Mad Men rencontra Twitter

Fini le temps où le scénariste était seul maître de la vie et de la mort de ses personnages. Avec Internet, les fans de séries télévisées ne se contentent plus d’attendre sagement la diffusion de chaque épisode ; ils s’emparent de l’histoire et la font vivre sur les réseaux sociaux, jusqu’à ouvrir des comptes aux noms des personnages.

Publié dans le magazine Books, novembre 2012. Par Frank Rose
Une nuit de juin 2009, Betty – l’épouse frustrée de Don Draper, un publicitaire des années 1960 – publie un message émouvant sur son compte Twitter, un site qui n’a alors que trois ans d’âge : « Sur terrasse, lucioles libérées de leurs bocaux, je les laisse s’envoler dans l’obscurité. Les belles choses toujours devraient aller libres. » C’est évidemment un miracle que Betty Draper puisse « twitter ». Pour commencer, Betty est un personnage de Mad Men, série télévisée qui entre alors dans sa troisième saison, et les êtres de fiction ne partagent pas sur Internet leurs pensées les plus intimes – ou du moins n’en avaient-ils pas encore l’habitude. Par ailleurs, elle vit dans les années 1960, bien avant la création de Twitter ou des infrastructures qu’il nécessite (microprocesseurs, ordinateurs personnels, Internet, World Wide Web, téléphones cellulaires, SMS, et tout le toutim). Pourtant, Mad Men semble avoir toute sa place sur les réseaux sociaux. Cette série primée aux Emmy Awards, qui dépeint Madison Avenue [le quartier des agences de pub à New York, NdlR] à l’orée de changements sociaux radicaux, nous explique qui nous sommes en nous rappelant d’où nous venons. Elle nous montre cela d’une manière plus ou moins subtile, insistant sur l’homophobie et le marivaudage excessif de ses personnages principaux, sans oublier ce sens de la mode réprimé à l’excès, chemises blanches et costumes à revers étroits pour les hommes, fourreaux moulant les hanches pour les femmes (les plus sexy en tout cas). La nostalgie s’accompagne toujours…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.