La résistible ascension du capitalisme
par Stephen Mihm

La résistible ascension du capitalisme

L’essor de l’économie de marché au XVIIe siècle n’avait rien d’inéluctable. Elle n’aurait pu avoir lieu sans l’éclosion préalable d’une culture particulière, ni prospérer sans l’intervention massive de l’État.

 

Publié dans le magazine Books, mai 2016. Par Stephen Mihm
Quelle est la nature du capitalisme ? Pour Joseph Schumpeter, l’économiste d’origine autrichienne dont les textes ont acquis une pertinence toute particulière ces dernières années, ce système, le plus moderne de tous, « révolutionne sans cesse la structure économique de l’intérieur, détruit sans cesse l’ancienne pour en créer sans cesse une nouvelle ». Le capitalisme, proclamait Schumpeter, ne saurait rester tranquille ; il est animé par des vagues d’innovation entrepreneuriale ou, pour le dire selon ses termes mémorables, un « ouragan perpétuel de destruction créatrice ». Schumpeter est mort en 1950, mais son fantôme hante le magnifique récit de Joyce Appleby sur la « révolution permanente » déclenchée par le capitalisme à partir du xvie siècle. Cette remar­quable historienne, qui a consacré sa carrière à l’étude des origines de l’économie de marché dans le monde anglo-saxon, élargit ici sa perspective pour prendre en compte l’histoire ­globale du capitalisme dans toute sa gloire créatrice – et destructrice donc. Dès le début du livre, elle note que la naissance de ce système économique était à bien des égards improbable. Elle observe, à juste titre, que ce fut « un étonnant écart par rapport aux normes qui prévalaient depuis quatre mille ans », marquant la naissance d’une mentalité nouvelle, autorisant les investisseurs privés à rechercher le profit aux dépens des anciennes valeurs et coutumes. En considérant le capitalisme comme la globalisation d’une culture propre à une époque et à un lieu particulier, Appleby fait preuve d’un dédain bien compréhensible pour ceux qui, à la suite d’Adam Smith, y voient un développement naturel de…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.