L’amour, une exception française
Temps de lecture 5 min

L’amour, une exception française

Nous sommes les spécialistes incontestés de la passion. Ce vieux fantasme à la peau dure vient de la littérature : les écrivains français ont créé un breuvage qui a enivré la terre entière. Mais c’était hier…

Publié dans le magazine Books, mai 2013.

Les Anglo-Saxons, que l’on se gardera bien de détromper, croient mordicus que la France est le royaume de l’amour. La langue anglaise porte d’ailleurs la trace de cette conviction : « Nous autres anglophones, écrit Renate Stendhal (sic) dans la Los Angeles Review of Books, nous nous tournons volontiers vers le français pour exprimer les choses de l’amour. Pour les baisers avec la langue, “French kiss” ; et pour l’intimité façon française nous utilisons “rendez-vous”, “tête-à-tête”, “ménage à trois”, etc. » L’universitaire Marilyn Yalom a soulevé la couette pour surprendre les secrets de cette flatteuse réputation. Mais cette octogénaire proprette ne peut être taxée de voyeurisme : l’amour qu’elle examine, les yeux écarquillés, c’est celui que dépeint notre littérature. Elle puise dans ce riche matériau de quoi étayer toutes ses théories. À commencer par celle-ci : « Quelque chose de nouveau dans l’histoire de l’amour est apparu en France vers 1100, une explosion culturelle proclamant le droit des amants à donner libre cours à leur passion, en dépit des objections de la société et de la religion. » Le point de départ, pour l’auteure, c’est la triste histoire d’Héloïse et Abélard, qui fixe d’emblée quelques archétypes français: une affaire où cœur et sens se mêlent ; une histoire tragique (non seulement Abélard se fait castrer par l’oncle de sa maîtresse, mais une fois purgé de ses hormones viriles, il laisse son amante dépérir au fond d’un couvent) ; et le tout produit de la littérature (notamment les lettres où Héloïse…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

Inscrivez-vous à la Booksletter !
La newsletter gratuite où les livres interpellent l'actualité.