Jayus
par Daniel Pennac

Jayus

Publié dans le magazine Books, janvier 2014. Par Daniel Pennac

« Nos meilleures histoires, nous les racontons aux inconnus, à des fins de séduction. Les pires, la blague la plus bête, le jeu de mots calamiteux, le jayus intégral, c’est à nos meilleurs amis que nous les réservons. Il y a du joyau dans le jayus : nous y rions ensemble de la certitude que nous ne sommes pas bêtes à ce point-là. Long ou court, le jayus, c’est selon. Exemple de petit jayus : t’as vu Monte-Carlo ? Non j’ai vu monter personne. Hyper jayus : T’as vu Monaco ? Non j’ai vu monter personne. Faut-il que je vous aime, pour vous offrir pareils jayi ! »

Jayus, nom indonésien désignant une plaisanterie si mal racontée et si peu drôle qu’on ne peut pas s’empêcher de rire.

D. P.

Aidez-nous à trouver le prochain « mot manquant » Il désigne l’émotion qui vous conduit à sortir de chez vous pour espérer voir arriver la personne attendue.

Écrivez à

 

 

Imprimer cet article
1
Commentaire

écrire un commentaire

  1. Meurice dit :

    Entendu il y a longtemps, en rapport avec la pub Panzani : « Des pâtes, des pâtes… oui mais des pâtes !!! » Ca continue à me faire beaucoup rire 😀

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.