Vous consultez

numéro 43 -

Mai 2013
Dossier

Ces « monstres » qui nous ressemblent

Dans la culture populaire, les tueurs en série sont souvent présentés comme des « monstres », des « incarnations du mal », n’ayant que peu, voire rien, en commun avec les êtres humains « normaux ». L’image est présente dans le titre…



Chemin de traverse

16 faits & idées à glaner dans le numéro 43

• L’Inde compte un tiers d’analphabètes. • Il est faux d’affirmer que Jésus instaura la prêtrise. • Les tueurs en série se caractérisent par une extrême habileté à manipuler l’image qu’ils donnent d’eux-mêmes. • La médecine…

Edito

Le cœur du mystère

À propos de ce dossier sur les serial killers, un ami anglais de Books, bon connaisseur du monde des grands criminels, nous a simplement envoyé ce mot : « Pour moi, l’existence des tueurs en série pose de…

Edito

Le cœur du mystère

À propos de ce dossier sur les serial killers, un ami anglais de Books, bon connaisseur du monde des grands criminels, nous a simplement envoyé ce mot : « Pour moi, l’existence des tueurs en série pose de…

Dossier

Dans la tête des tueurs en série – Si loin, si proches

Pour se faire une idée de ce qu’un tueur en série a dans la tête, le lecteur pourra aller directement à la lettre écrite par le « vampire de Düsseldorf » à son psychiatre, à ce que dit…

Découvrez la Booksletter !

L'actualité à la lumière des livres.
Dossier

Ces « monstres » qui nous ressemblent

Dans la culture populaire, les tueurs en série sont souvent présentés comme des « monstres », des « incarnations du mal », n’ayant que peu, voire rien, en commun avec les êtres humains « normaux ». L’image est présente dans le titre…

Dossier

Les nouveaux loups-garous

« J’ai toujours été surpris et vraiment stupéfait qu’on puisse être attiré par le macabre », écrit Dennis Nilsen, le plus grand tueur en série de toute l’histoire criminelle britannique. Et il poursuit : « Les gens ne sont ni…

Dossier

Les nouveaux loups-garous

« J’ai toujours été surpris et vraiment stupéfait qu’on puisse être attiré par le macabre », écrit Dennis Nilsen, le plus grand tueur en série de toute l’histoire criminelle britannique. Et il poursuit : « Les gens ne sont ni…

Dossier

Le « vampire de Düsseldorf »

« J’étais un bon élève. [Mon père] s’adonnait constamment à la boisson […]. Il devenait terrible dans ces cas-là. Les fenêtres étaient brisées, ainsi que les meubles. Et comme j’étais l’aîné, c’était moi la cible principale. Souvent…