Fake news: Poutine et Robespierre
par Olivier Postel-Vinay

Fake news: Poutine et Robespierre

20417-b1711c Écrit par Olivier Postel-Vinay publié le 14 novembre 2017

Entre janvier 2015 et août 2017, 146 millions d’Américains ont été exposés à de la désinformation d’origine russe sur Facebook, a admis l’entreprise californienne devant la commission du Sénat sur l’information et les mass medias. YouTube (Google) a diffusé 1 108 vidéos liées à la Russie et Twitter enregistré 36 746 comptes.

Aujourd’hui les trolls russes déversent des tombereaux de tweets en Catalogne pour attiser les feux de l’indépendance.

Dans les heures indécises qui suivirent la décision de la Convention de mettre Robespierre en état d’arrestation, le 27 juillet 1794, une rumeur apparemment partie de la rue se répandit comme une traînée de poudre : Robespierre préparait secrètement son installation sur le trône de Louis XVI. Voilà ce qui expliquait la décision de la Convention. Et on en a avait trouvé la preuve matérielle : un cachet à fleur de lys. A cette rumeur s’en ajoutait d’autres : deux individus avaient essayé de libérer le jeune fils de Louis XVI de la prison du Temple. Et Robespierre voulait épouser sa fille ; le contrat de mariage était signé.

En réalité la rumeur ne venait pas de la rue. Elle avait été lancée d’en haut. Le cachet fleurdelysé existait bien, mais c’était un faux. Dans ses Mémoires, Barras écrit : « Le peuple ne pouvait pas se persuader que Robespierre fût un tyran, autrement qu’en l’associant aux idées de l’ancienne royauté, la seule qui, à ses yeux, présentât un corpus de délit saisissable. Il faut au peuple quelque chose qui tombe matériellement sous les sens pour arriver à son intelligence » (1).

Robespierre fut guillotiné le lendemain, sous les huées de ce peuple qui l’avait adulé.

 

 

Notes

(1) Bronislaw Baczko, Robespierre-roi ou comment sortir de la Terreur, Le Débat n° 39 (1986).

Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.