Samozvanka
par Daniel Pennac

Samozvanka

Publié dans le magazine Books, février 2016. Par Daniel Pennac
« Elle avait plagié tous les romanciers de l’époque et s’était taillé une certaine réputation, singulièrement auprès des académiciens. Belle comme tu n’imagines pas ! – Comment s’appelait-elle ? – Mettons que j’ai oublié. – Appelons-la la Samozvanka. » D. P.   Une lectrice, Béatrice Urbain, remarquait qu’il n’y a pas, en français « de féminin pour le nom imposteur ni d’ailleurs de verbe exprimant le fait de “commettre” une imposture. » Avec Samozvanka, les russophones ont bien, eux, un équivalent d’« impostrice ».   Aidez-nous à trouver le prochain mot manquant : Question de Daniel Pennac : « Je cherchais ce matin le mot juste pour désigner notre hiver. Une température insipide, mi-figue mi-raisin, qui n’est pas de saison sans être d’une autre… Existe-t-il un mot pour désigner ce genre de température ? » Écrivez à courrier@books.fr

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
1
Commentaire

écrire un commentaire

  1. Soulard Marijcke dit :

    Dans Books de novembre- décembre le mot manquant pour évoquer l’idée d’aller au- delà de l’humain en néerlandais est »Onmenselijk ».

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.