Tous migrants

Tous migrants

Publié dans le magazine Books, septembre / octobre 2017.
Salué par The New York Times comme « l’un des écrivains les plus doués de sa génération » après la parution de son best-seller L’Intégriste malgré lui (Livre de poche, 2014), Mohsin Hamid suscite toujours un vif intérêt des lecteurs, notamment dans son pays natal, le Pakistan, où il a été accueilli en vedette au festival littéraire de Lahore. Son nouveau roman, Exit West, traite d’un « sujet brûlant pour les décennies à venir », à savoir les migrations, lit-on dans le quotidien pakistanais anglophone Dawn : Hamid « nous entraîne vers un avenir imaginé avec audace ». Dans un pays non identifié qui sombre dans la guerre civile, « la rumeur se répand que des portes secrètes peuvent apparaître n’importe où et transporter par magie dans divers endroits du monde développé ». Saeed et Nadia, qui viennent de se rencontrer, tentent leur chance. Leur ­périple suscite l’émotion, appré­cie le critique pakistanais, « car, lorsque nous émigrons, nous arrachons de nos vies ceux que nous laissons derrière nous ». Dans cette fiction, commente The New York Times, « les migrations sont devenues la norme », et ce n’est pas forcément une catastrophe. Ironie de l’histoire, les Occidentaux se voient renvoyés au passage à un statut d’« indigènes ».

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.