27 psychiatres au chevet de Trump
par 27 psychiatres au chevet de Trump
Temps de lecture 1 min

27 psychiatres au chevet de Trump

Écrit par publié le le 23 février 2018

The Dangerous Case of Donald Trump est un recueil de 27 contributions provenant de professionnels de la santé mentale, qui ont participé en avril dernier à une conférence de l’école de médecine de Yale, organisée par la psychiatre Brandy Lee. Préoccupée par la santé psychique du président, Lee a décidé de publier le fruit de leur réflexion, en dépit de la « règle de Goldwater ». Il s’agit d’une disposition issue du code de déontologie de l’Association américaine de psychiatrie, qui déclare contraire à l’éthique de fournir un avis professionnel sur le comportement d’un individu à partir d’informations disponibles publiquement, sans l’examiner en personne.

Pour Lance Dodes, professeur de psychiatrie à Harvard, Trump souffre d’une « perte du sens de la réalité ». D’autres experts évoquent un « trouble délirant », en référence à la tendance du milliardaire à tenir des propos incohérents ou à soutenir mordicus qu’il n’a pas prononcé certaines de ses déclarations. Pour Philip Zimbardo et Rosemary Sword, le président est atteint d’un trouble dans sa perception du temps, le poussant à rechercher une gratification immédiate dans le présent, sans tenir compte des répercussions futures de ses actions.

Le point fort de l’ouvrage est qu’il « considère les effets insidieux qu’a le comportement toxique de Trump sur les individus », commente Randle Browning dans la Los Angeles Review of Books. Certains Américains, issus des minorités ciblées par les mesures prises par le président, souffriraient d’un « syndrome de stress post-Trump ».

 

A lire aussi dans Books : Citizen Trump, février 2016.

 

Chaque matin, la rédaction de Books vous propose de découvrir un livre « lu d’ailleurs ». Pour recevoir le Books du jour inscrivez-vous gratuitement.

 

0
Commentaire

écrire un commentaire