Dans l’ombre du père

Dans l’ombre du père

Publié dans le magazine Books, avril 2015.
En 1869, Léon Tolstoï achève son chef-d’œuvre Guerre et Paix et voit naître son troisième fils, baptisé comme lui Léon. Auteur de plusieurs ouvrages à succès portant sur Tolstoï père, le journaliste et écrivain russe Pavel Basinski vient de consacrer un ouvrage à cet autre Léon. Il y dresse le portrait d’un garçon frêle et sensible, légèrement efféminé, qui, des treize enfants de la fratrie, souffre le plus des disputes spectaculaires qui éclatent entre ses parents. (1) Adulte, Tolstoï fils est un homme tourmenté, qui peine à trouver sa voie. Il tente  successivement les carrières de médecin, d’écrivain, de sculpteur et d’homme politique. Toujours sans succès. Basinski a puisé la matière de ce livre – comme pour les précédents – dans les journaux intimes des habitants du domaine de Yasnaïa Poliana, propriété des Tolstoï. Selon Varvara Babitskaïa, du magazine Aficha, le biographe est « impitoyable » pour son sujet, qu’il présente« comme une cruelle parodie de son illustre père ».   1| Lire à ce sujet « La guéguerre de monsieur et madame Tolstoï », Books, hors-série novembre 2013-janvier 2014, p. 92.  

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire