Gelukszoeker
par Daniel Pennac

Gelukszoeker

Publié dans le magazine Books, janvier 2016. Par Daniel Pennac

« Soirée passée (chez les X) à chercher le juste mot pour désigner les réfugiés du moment.

Gelukszoeker, propose Peter. Littéralement, en hollandais, cela signifie « chercheurs de bonheur ».

– Ils cherchent moins le bonheur qu’ils ne fuient le malheur, fait observer sa voisine de droite.

– Les Irlandais ou les Italiens du Sud s’embarquant pour l’Amérique au début du XXe siècle, oui, étaient, eux, des gelukszoeker, renchérit son voisin de gauche.

– Et puis, quel bonheur peut-on raisonnablement espérer trouver chez nous ? conclut la maîtresse de maison en sonnant pour le dessert.

Une soirée française en somme. Heureuse… »

D. P.

 

Aidez-nous à trouver le prochain mot manquant (nous n’avons pas la réponse) :

Il n’existe pas de féminin pour « imposteur » en français. Et dans une autre langue ?

 

Écrivez à

C'est gratuit !

Recevez chaque jour la Booksletter, l’actualité par les livres.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire