Joyce et les All Blacks

Joyce et les All Blacks

Publié dans le magazine Books, février 2013.
Même pour les bienheureux qui apprécient Finnegans Wake en anglais, paru en 1939, il y a des passages agréablement incompréhensibles, comme dans l’épisode « Anna Livia Plurabelle », où un développement s’achève par ces exclamations : « Wish a wish ! Why a why ! Mavro ! » Marco Sonzogni, un universitaire et poète italien passé de Pavie à Trinity College puis installé à Auckland en Nouvelle-Zélande, se livre à un amusant exercice archéologique sur le sens de ces derniers mots dans le Times Literary Supplement. Mavro est d’abord…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire