Brillez dans les salons ! Avec les 500 faits & idées sélectionnés par la rédaction. Un livre Books Éditions.

Le massacre de Lidice

Un roman sur l’occupation nazie ravive le ressentiment des Tchèques envers leurs voisins allemands.

« La tragédie d’un homme comme métaphore du destin de la nation tchèque. » C’est ainsi que le site Topzine.cz résume le livre de Zdeněk Mahler, « L’homme qui survécut à Lidice ». La tragédie d’un peuple d’abord, et du village martyr de Lidice, détruit par les nazis le 10 juin 1942. Les Allemands soupçonnaient  ses habitants d’avoir aidé les assassins du « protecteur » de Bohême-Moravie, Reinhard Heydrich. Ils fusillèrent les 184 hommes du village, déportèrent les femmes et les enfants. Les maisons furent incendiées, la bourgade rasée. Emprisonné à Prague pour le meurtre de son fils, un villageois manquait. À sa sortie, ignorant tout de l’événement, il croit rentrer chez lui et découvre le néant.

Inspiré de faits réels, le roman de Mahler explore avec finesse un chapitre de l’histoire resté très présent à l’esprit des Tchèques. « L’intérêt d’une réflexion artistique sur cette tragédie est multiple », écrit le quotidien Právo : « La transmettre aux générations futures ; la préserver de l’oubli ; et la rappeler à nos voisins, afin que – pourquoi pas –, ils se repentent encore un peu. »

LE LIVRE
LE LIVRE

L’homme qui survécut à Lidice de Le massacre de Lidice, Jota

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers L’homme, cet imprévu
Bestsellers Le jour de la honte
Bestsellers Une ombre à Oslo

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.