Le massacre de Lidice

Le massacre de Lidice

Un roman sur l’occupation nazie ravive le ressentiment des Tchèques envers leurs voisins allemands.

Publié dans le magazine Books, novembre 2012.
« La tragédie d’un homme comme métaphore du destin de la nation tchèque. » C’est ainsi que le site Topzine.cz résume le livre de Zdeněk Mahler, « L’homme qui survécut à Lidice ». La tragédie d’un peuple d’abord, et du village martyr de Lidice, détruit par les nazis le 10 juin 1942. Les Allemands soupçonnaient  ses habitants d’avoir aidé les assassins du « protecteur » de Bohême-Moravie, Reinhard Heydrich. Ils fusillèrent les 184 hommes du village, déportèrent les femmes et les enfants. Les maisons furent incendiées, la bourgade rasée. Emprisonné à Prague pour le meurtre…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire