Le vieil homme et la danse

Le vieil homme et la danse

La femme russe « n’est pas douée pour la pirouette », Balanchine dégage une « intensité sauvage »…

Publié dans le magazine Books, mai 2009.
Ils sont là, virevoltant sous nos yeux : Anna Pavlova, George Balanchine, Tamara Karsavina… Les grands danseurs russes du début du XXe siècle revivent sous la plume d’Akim Volynsky. L’éminent critique de ballet a livré dans ses écrits, aujourd’hui traduits en anglais, un récit méticuleux et exalté de leurs prouesses. Né en 1861, Chaim Leib Flekser de son vrai nom officia d’abord quarante ans durant comme auteur et critique. Un homme dont « l’arrogance et les déclarations véhémentes lui ont aliéné tout le monde – et la plupart des publications –, l’incitant à se tourner vers ses ballets adorés », raconte Toni Bentley dans le New York Times. Ce qu’il fit à partir de 1917…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire