L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

Le Zimbabwe au vitriol

Une Zimbabwéenne assiste aux funérailles nationales de son ministre de mari. Ironique, elle se souvient de celui qui « a succombé à une longue maladie, pour employer l’une des innombrables expressions présidentielles signifiant ‘‘mort du sida’’ ». « Il y a tant de secrets ici, ajoute-t-elle, […] des secrets que tout le monde connaît mais dont on ne parle jamais ».
Ces secrets, et le poids de la politique de Robert Mugabe sur la vie quotidienne, nourrissent l’œuvre de Petina Gappah, nouveau phénomène littéraire venu d’Afrique. D’une plume acerbe, elle peint dans son recueil de nouvelles, An Elegy for Easterly, l’hypocrisie et la cruauté de la classe dirigeante, mais aussi celle de l’homme ordinaire. Infidélité, sida, corru

ption… L’auteur, qui vit aujourd’hui en Suisse, n’élude aucun tabou.
Le sort privé de ses personnages a beau être sa « principale préoccupation », note la revue African Writing, son pays figure toujours au premier plan des écrits de Gappah : « J’écris à propos du Zimbabwe et des Zimbabwéens parce que c’est le sujet qui me tient le plus à cœur aujourd’hui », explique-t-elle. « Je navigue entre rage et impuissance en observant l’effondrement de mon pays. Mes nouvelles sont une manière modeste de communiquer quelque chose d’important à mes yeux à propos du Zimbabwe ».
Salué par la critique anglophone, en Afrique et ailleurs, An Elegy for Easterly s’est même attiré les louanges de la presse d’Etat au Zimbabwe. Satisfaits de voir un livre « contribuer au rayonnement du Zimbabwe », les principaux titres du pays en ont fait état tout en occultant ses thèmes essentiels « par un délicat tour de passe-passe », souligne l’auteur sur son blog.

Lire :

Une interview de l'auteur donnée à African Writing

La critique du livre dans African Writing

Critique du Guardian

African Writing est une revue bimensuelle publiée à Londres

LE LIVRE
LE LIVRE

Une élégie pour Easterly, Faber and Faber

SUR LE MÊME THÈME

Périscopes Donner corps à la faim
Périscopes Les esclaves oubliés d’Indonésie
Périscopes Tout le savoir de la forêt

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.