Les prophéties 
de Papini

Les prophéties 
de Papini

Publié dans le magazine Books, novembre 2010.
« Une des œuvres les plus originales du XXe siècle injustement tombée dans l’oubli » : pour le webzine l’Opinione di Stabia, Gog, du futuriste italien Giovanni Papini, publié en 1931, a été « malmené à cause des convictions fascistes de son auteur ». Le journal satirique du magnat américain Gog, qui s’offre des rencontres avec les « grands hommes » du siècle, de Lénine à Freud ou Edison, est pourtant jugé prophétique : « Gog a anticipé la dissolution moderne des valeurs au nom du dieu Argent », note le quotidien Libero. Borges l’admirait. Mircea Eliade, « papiniste convaincu », avait lu « tout Papini au moins deux fois », rappelle Antonio D’Amicis dans la revue e-leonardo.

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire