L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

L’homme aliéné

« Une authentique radiographie de l’aliénation, dans un pays en proie à une profonde crise économique et sociale, prêt à basculer dans la guerre civile » : pour Hugo Acevedo, critique littéraire du magazine en ligne La Onda digital, le dernier roman de l’écrivain uruguayen Hugo Burel, Montevideo noir, replonge les lecteurs dans l’ambiance de l’Uruguay des années 1960, peu avant q
ue le pays n’entre dans la période sombre de l’autoritarisme d’un Jorge Pacheco Areco, puis de la dictature militaire. Ce roman policier à grand succès a pour centre de gravité la personnalité troublée d’un solitaire, un certain Keller. Ce journaliste devenu veuf est le père d’un fils unique parti pour l’Australie, comme tant d’autres de ses concitoyens. Obsédé par la lecture d’un obscur polar découvert par hasard dans sa bibliothèque, il sombre peu à peu dans la psychose maniaco-dépressive et le crime. « Hugo Burel reconstruit la trajectoire d’un homme qui perd le contrôle de ses actes et décrit le long processus d’étiolement émotionnel qui transforme une personne tout ce qu’il y a de plus conventionnelle en individu pervers et criminel », conclut l’article de La Onda digital.
LE LIVRE
LE LIVRE

Montevideo noir de Hugo Burel, Editorial Alfaguara, 2015

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Cauchemar bucolique
Bestsellers Le printemps malgré tout
Bestsellers Les meilleures ventes en Italie - Les polars au sommet

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.