Numéro 1 à l’export

Numéro 1 à l’export

Publié dans le magazine Books, octobre 2012.
Le philosophe Alain Badiou serait-il le principal produit d’exportation français ?, se demande en titre le mensuel britannique Prospect. Pas moins de vingt-cinq livres de lui sont parus en anglais depuis 1999, et l’on compte par dizaines les travaux (surtout hagiographiques) qui lui sont consacrés. Le phénomène s’inscrit dans une longue tradition française, écrit l’historien et philosophe Jonathan Rée. La France promeut ses philosophes depuis la Révolution, et ça marche. La dynamique s’est accélérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Sartre avait été l’invité du département d’État américain en janvier 1945. Il déplut à ses hôtes en comparant l’impérialisme américain à la terreur nazie, mais la marque Sartre était lancée. « La France produit des philosophes comme la Suisse…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire