Pinnen
par Daniel Pennac

Pinnen

Publié dans le magazine Books, mars / avril 2017. Par Daniel Pennac
« — Tirer de l’argent à un distributeur, comment dirais-tu ça ? En un seul verbe. — ll existe en batave, ce verbe  : pinnen. — Ah non ! Je ne me vois pas « pinnener ». — Pourquoi ? — En français, pine, piner, pinener, consonances fâcheuses. — Alors inventons. « Exmurer ». Que dirais-tu d’exmurer ? — Pas mal. Et pourquoi pas « puiser », tout simplement ? Par extension du campagnard. — Puiser, oui, ou « récolter »... — Ou « pianoter »... — Ah ! C’est joli, pianoter... » D. P.   Pinnen, en néerlandais, signifie retirer de l’argent au distributeur, mais aussi payer par carte au magasin, nous dit une lectrice, Ève de Jong. Les espérantistes ont aussi inventé un mot : elmuri (tirer hors du mur).   Aidez-nous à trouver le prochain mot manquant : Existe-t-il dans une langue un terme désignant un mot ayant deux sens contraires ?   Écrivez à courrier@books.fr

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.