Et si les Soviétiques avaient gagné la Guerre froide ?
par Et si les Soviétiques avaient gagné la Guerre froide ?
Temps de lecture 1 min

Et si les Soviétiques avaient gagné la Guerre froide ?

Écrit par publié le le 24 novembre 2017

En 1960 douter de l’avènement de « l’avenir radieux » n’était pas à l’ordre du jour dans l’Union soviétique de Nikita Khrouchtchev. Dans ce futur-là, le climat serait régenté grâce à une série d’installations pharaoniques. On aurait des machines pour toutes les tâches pénibles – et même pour préparer le petit déjeuner. Et les irréductibles capitalistes n’occuperaient plus qu’une île isolée du Pacifique.

C’est cette vision du futur qui était présentée aux écoliers de l’époque, dans un « diafilm » intitulé En l’an 2017, sorte de diaporama, destiné à être projeté à des fins pédagogiques. Ses auteurs ne se projettent pas par hasard en 2017 : c’est l’année du centenaire de la révolution d’Octobre. Retrouvées et numérisées par Sergueï Pozdniakov, officier de la Marine soviétique en retraite, ces 44 images ont rencontré un immense succès sur les réseaux russes. Tous les jours des utilisateurs de Vkontakté, l’équivalent de Facebook, le remercient d’avoir sauvé ce film de l’oubli. Dans la Russie actuelle, les années 1960, celles de la « déstalinisation » (le petit Père des peuples décède en 1953) restent considérées comme les plus heureuses, du moins les plus prospères et insouciantes. Ce diafilm leur renvoie l’image du paradis perdu.

Avec l’aide de Viktoriya Lajoye, traductrice spécialiste de la science-fiction russe, Books Editions publie cette semaine ce curieux objet qui nous vient du passé : notre ouvrage rassemble les 44 cadres du diaporama, la traduction du récit qui les accompagne, ainsi qu’une introduction et un entretien avec Sergueï Pozdniakov, ce pétersbourgeois qui a sauvé ce « diafilm » de l’oubli.

Cet ouvrage est une porte d’entrée dans l’univers méconnu de la science-fiction soviétique, dont les grands noms (Boris Strougatski, Ivan Efremov, Alexandre Karantsev…) ont tous imaginé que la science libérerait l’homme des antagonismes sociaux et idéologiques. La rédaction de Books présentera En l’an 2017 le 5 décembre à 19h30 à la librairie du Globe (67 boulevard Beaumarchais) à Paris, en compagnie notamment de Vikoriya et Patrice Lajoye.

0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.