Le réquisitoire de Xu Zhangrun

« J’expose ma vie pour dire simplement ce que chacun sait et pense », écrit le juriste chinois Xu Zhangrun dans ce manifeste qui lui a déjà valu d’être démis de ses fonctions. Une dénonciation radicale du nouveau visage du totalitarisme en Chine.


© Denis Pessin pour Books
Xu Zhangrun a publié ce texte en ligne le 28 juillet 2018. En mars 2019, il a été suspendu de ses fonctions à l’université Tsinghua de Pékin, la plus prestigieuse du pays. Une enquête a été ouverte à son sujet. Chose étonnante, des dizaines de personnalités chinoises lui ont apporté leur soutien, certains en signant une pétition, d’autres en rédigeant des textes, des poèmes et même une chanson. Ce très long texte, dont nous publions des extraits parfois condensés, se compose de quatre parties: « Quatre principes de base » ; « Huit craintes imminentes » ; « Huit espoirs immédiats » ; « C’est une période de transition ».  

1. Quatre principes de base

 

Premier principe de base : sécurité et stabilité.

Depuis quatre décennies, le système ­actuel a fondé sa légitimité en garantissant sécurité et stabilité. Ces biens ­publics sont essentiels pour assurer le large éventail de besoins permettant une vie normale : l’ordre social, une société juste, des ­opportunités d’emploi et la possibilité ...
LE LIVRE
LE LIVRE

« L’État rationnel et la politique supérieure : une interprétation chinoise des problèmes de la Chine » de Xu Zhangrun, Hong Kong University Press, 2017

SUR LE MÊME THÈME

Politique Le douloureux destin des artistes cubains
Politique Gertrude Bell, architecte de l’impossible Irak
Politique Hongkong : le long combat de Joshua Wong

Dans le magazine
BOOKS n°121

DOSSIER

Tous traumatisés !

Chemin de traverse

14 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Soigner mes traumas

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

John Donne, poète rock’n’roll

par Ekaterina Dvinina

Voir le sommaire