Il vous manque un numéro de Books ? Complétez votre collection grâce à notre boutique en ligne.

Une prodige venue de Finlande

Sofi Oksanen, catapultée parmi l’élite des jeunes auteurs finlandais dès son premier roman, Stalin’s Cows, en 2003, est enfin traduite en France. Son troisième roman Purge, sorti en 2008 et déjà disponible dans près de 30 langues, paraît aujourd’hui chez Stock.

Sofi Oksanen, catapultée parmi l’élite des jeunes auteurs finlandais dès son premier roman, Stalin’s Cows, en 2003, va enfin être traduite en France. Son troisième roman Purge, sorti en 2008 et déjà disponible dans près de 30 langues, paraît aujourd’hui chez Stock.

1992 : l’union soviétique s’effondre. La population estonienne fête l’indépendance et le départ des Russes. Mais la vieille Aliide Truu, qui a vécu l’occupation allemande puis soviétique, redoute les pillages et vit terrée dans sa maison. Ainsi, lorsqu’elle trouve dans sa cour Zara, jeune Russe victime du trafic de femmes, elle hésite à lui ouvrir sa porte. La rencontre de ces deux femmes permet à l’auteur de se placer à la croisée des générations et des cultures. En filigrane, l’auteur examine l’impact des guerres et du socialisme soviétique dans les pays baltes, en faisant parler des témoins que l’on n’avait jamais entendu auparavant : les femmes estoniennes.

Véritable bestseller en Finlande (plus de 140 000 exemplaires vendus), Puhdistus a remporté de nombreux prix, dont le prestigieux Nordic Council Literature Prize 2010. Les journaux scandinaves ont été les premiers à célébrer les œuvres originales et dérangeantes de la jeune romancière, comme le quotidien suédois Göteborgs-Posten : « À la lecture d’Oksanen on retrouve la foi dans la puissance de l’art littéraire. »

Purge « n’est pas un livre à lire avant de dormir », selon The Economist, car il rappelle « des choses que l’on préférerait oublier, qui ont eu lieu alors que le monde détournait les yeux ». Pour The Times, Purge révèle un auteur désormais incontournable, rivale nordique de Stieg Larsson : « plus jeune, plus littéraire, fascinée par les mêmes thèmes, la violence sexuelle, les répercussions de la misogynie et la satisfaction qu’on peut tirer d’une revanche frontale ».

La production d’Oksanen a suscité beaucoup de controverse, en particulier en Russie : la visite de l’écrivain prévue en 2008 fut annulée à deux reprises et la jeunesse pro-Poutine est allée jusqu’à manifester contre elle…

Elle a reçu le prix du roman Fnac 2010.

LE LIVRE
LE LIVRE

Purge de Sofi Oksanen, Stock

SUR LE MÊME THÈME

Sur la fin de Books
Royaume-Uni : bataille inégale entre pro et anti-éoliens
Le coût exorbitant des éoliennes flottantes

Dans le magazine
BOOKS n°111

DOSSIER

La tentation autocratique

Chemin de traverse

14 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

« Books » fluctuat nec… ?

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

Kundera ou l’éternel débat

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.