28 000 canards à la mer !

Que sont devenus les milliers de jouets de bain perdus en mer en 1992, à la suite d’un naufrage ? Une odyssée loufoque, prétexte à une réflexion sur la place de l’homme dans la nature.

« As-tu vu la baleine blanche ? » C’est la question qu’un officier amoureux de Melville (1), embarqué sur un navire de recherche, pose à Donovan Hohn chaque fois qu’il le croise dans la coursive. « As-tu vu le canard jaune ? », répond gaiement l’auteur de l’éblouissant Moby-Duck.
La réponse est toujours non, mais cela modère peu l’enthousiasme de Hohn pour son Moby à lui : une cargaison de jouets de bain qui s’est répandue en 1992 dans le Pacifique Nord, après le naufrage d’un porte-conteneurs dans une tempête. Ce malheur maritime fit le bonheur des ramasseurs d’épaves, qui allaient retrouver pendant des années ces jouets sur les côtes nord-américaines. Il a aussi fourni des informations aux scientifiques qui étudient les courants océaniques. Et, dix ans plus tard, il a poussé Hohn, ce passionné de cartographie, à abandonner son petit boulot d’enseignant à Manhattan pour se lancer dans ce qui aurait pu être une enquête on ne peut plus simple : d’où venaient les canards, vers où avaient-ils dérivé et pourquoi ?
Mais Hohn n’est pas rédacteur en ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Moby-Duck de Donovan Hohn, Viking, 2011

SUR LE MÊME THÈME

Enquête Faut-il avoir peur de WikiLeaks ?

Dans le magazine
BOOKS n°121

DOSSIER

Tous traumatisés !

Chemin de traverse

14 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Soigner mes traumas

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

John Donne, poète rock’n’roll

par Ekaterina Dvinina

Voir le sommaire