Du canapé à la casserole, et retour
Temps de lecture 1 min

Du canapé à la casserole, et retour

Écrit par la rédaction de Books publié le 25 juin 2015

TF1/Masterchef

Préparer un repas à base de poulpe (ou de chocolat) de l’entrée en dessert, le tout sous l’œil des caméras, avec un montage et une mise en scène créant des tensions dramatiques, est devenu un classique de la télévision. Les émissions culinaires, comme Masterchef, dont la nouvelle saison commence ce soir sur TF1, ont érigé les chefs au rang de stars. Mais du canapé à la cuisine, il y a un pas que les téléspectateurs ne franchissent pas, selon Michael Pollan, auteur du Manifeste pour réhabiliter les vrais aliments.

Les émissions culinaires encourageraient les téléspectateurs, rivés à leur télécommande, à piocher dans le sachet de chips et les plats préparés, mis en avant dans les publicités qui rythment ces programmes. « Il a été plus facile de cesser de cuisiner que de cesser d’en parler – et de regarder les autres le faire », écrit Pollan dans un article intitulé « De la cuisine au canapé ».

Pas du tout, conteste Ruth Reichl, ancienne rédactrice en chef de Gourmet Magazine. Les deux centres névralgiques de la maison se sont rapprochés, assure-t-elle. Nous, en particulier les jeunes, cuisinons de plus en plus. La télévision, selon elle, a redonné un côté festif à la gastronomie familiale, bien loin de l’obligation rébarbative d’antan.

 

Adapté de « Show devant ! », Books, été 2015, actuellement en kiosque.

0
Commentaire

écrire un commentaire