Le Pakistan, version colorisée

Des mausolées aux affiches de cinéma, des décors de camions aux publicités pour les grandes marques du pays, un livre unique en son genre explore l’étonnante culture visuelle du Pakistan. Et rappelle à quel point ce pays ne se résume pas à son image de sanctuaire de l’islam radical.

Du Pakistan, nous ne connaissons guère que la caricature. Un nom devenu synonyme, pêle-mêle, de conflit interreligieux, d’allié d’al-Qaida et des talibans, de corruption, de féodalisme, de violence faite aux femmes, de nationalisme agressif, de trafic nucléaire. Le Pakistan est un pays que l’on se représente en noir et blanc. C’est l’un des mérites de Mazaar, Bazaar que de nous le montrer haut en couleur, explique Sonya Fatah dans le Global Post de Delhi : « Si l’on vous demande d’exprimer votre vision du Pakistan et que vous imaginez des hommes en costume blanc traditionnel, portant une longue barbe et peut-être une Kalachnikov, des femmes sous un voile noir informe avec de petites fentes pour les yeux, on vous pardonnera de penser que le Pakistan est une société sèche, terne et incolore. Mais, s’il vous est donné de feuilleter les pages de Mazaar, Bazaar, vous pourriez être surpris. Même les affiches électorales, la propagande politique et les communiqués d’associations religieuses, soigneusement calligraphiés, sont une fête pour les yeux. »   Sensualité et syncré...
LE LIVRE
LE LIVRE

Mazaar, Bazaar. Design et culture visuelle au Pakistan de Le Pakistan, version colorisée, Oxford University Press

SUR LE MÊME THÈME

Société Comment 2020 est devenue l’année de la guillotine
Société Pourquoi les universités américaines sont les meilleures
Société Dernier hiver à Benidorm

Dans le magazine
BOOKS n°120

DOSSIER

Grandes aventurières

Chemin de traverse

13 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

À propos de Books

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

De la tendresse dans un monde de brutes

par Ekaterina Dvinina

Voir le sommaire