Complotisme : du temps où je croyais aux Illuminati

Qu’est-ce qui fait qu’on adhère aux théories du complot et comment expliquer leur attrait ? Une journaliste américaine cherche à comprendre pourquoi elle a passé son adolescence à voir dans tous les événements le résultat d’intentions cachées et malveillantes.


© Andreas Gebert / Getty

Munich, mai 2020. Des manifestants protestent contre les mesures prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19 . Parmi eux, certains sont convaincus que Bill Gates est derrière tout ça.

J'ai été initiée au complotisme lors de mon année de troisième par un prof qui avait consacré un cours aux ­Illuminati. Un groupe malveillant composé de représentants des élites mondiales tirait les ficelles de la politique et de l’économie, nous raconta-t-il. Les Illu­minati se réunissaient en secret et communiquaient par des symboles. Parmi leurs membres figuraient des présidents des États-Unis, des grands patrons et des célébrités. Ils étaient partout.

Notre prof nous expliqua tout cela sobrement, de la même manière que d’autres nous avaient expliqué ce qu’était le Fonds monétaire international ou certaines règles mathématiques : comme s’il s’agissait d’éléments immuables de l’infrastructure de l’Univers que toute personne sensée se devait de connaître. Je ne me souviens pas qu’il ait employé le mot « théorie » ni indiqué qu’il s’agissait d’une idée controversée. Le fait qu’il ait donné pour preuve une séquence du film Matrix aurait peut-être dû me mettre ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Suspicious Minds: Why We Believe Conspiracy Theories (« Esprits suspicieux. Pourquoi nous croyons aux théories du complot ») de Rob Brotherton, Bloomsbury Sigma, 2015

SUR LE MÊME THÈME

Société Pourquoi les universités américaines sont les meilleures
Société Comment 2020 est devenue l’année de la guillotine
Société Dernier hiver à Benidorm

Aussi dans
ce numéro de Books