Brian R. Myers : « La Corée du Nord est un régime infantilisant d’extrême Droite »

Le régime de Kim Jong-il n’est pas et n’a jamais été communiste. Il n’est pas non plus confucianiste, comme les Occidentaux se plaisent souvent à le croire. À nulle autre pareille, l’idéologie nord-coréenne relève d’un nationalisme maternant et paranoïaque.

L'Américain Brian Reynolds Myers est un spécialiste de la littérature et de l'idéologie nord-coréenne. Diplômé d’études nord-coréennes de l’université de Tübingen, il enseigne à l'université Dongseo, en Corée du Sud.
Les Nord-Coréens se perçoivent, dites-vous, comme « la race la plus pure » du monde, la plus « vertueuse ». Qu’entendent-ils par « vertu » ?
Ils pensent que leur vertu se manifeste surtout dans leur nature douce et aimante. Cette perception repose, paradoxalement, sur l’image condescendante propagée dans la péninsule par la propagande japonaise durant la période coloniale (1910-1945) : celle d’un peuple coréen peu sophistiqué mais pur, enfantin, et donc vulnérable. Étant naturellement altruistes, les Coréens sont des socialistes-nés. Si l’on suit cette théorie, ils n’ont évidemment pas besoin de voir leurs instincts réformés par la conscience politique, comme les partis communistes chinois et russe l’exigeaient de leurs populations. Le Parti des travailleurs de Corée du Nord incite plutôt les masses à se comporter comme des ...
LE LIVRE
LE LIVRE

La Race des purs de Brian Reynolds Myers, Éditions Saint-Simon, 2011

SUR LE MÊME THÈME

Entretien « L’art est ce qu’on veut qu’il soit »
Entretien « L’enseignement dans les universités ? Du travail d’amateur »
Entretien « Les rapports du Giec masquent les données »

Dans le magazine
BOOKS n°123

DOSSIER

Faut-il restituer l'art africain ?

Chemin de traverse

13 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Une idée iconoclaste

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

L’homme qui faisait chanter les cellules

par Ekaterina Dvinina

Voir le sommaire