Nommer ou être nommé

Un essai polémique dénonce la façon dont le langage assigne certaines personnes à leur identité communautaire.


© Paula Winkler Klein

Kübra Gümüşay est une figure atypique du paysage intellectuel allemand. Elle se définit comme féministe et défend les droits des minorités.

Ne pas se fier au titre austère, presque métaphysique. Très bien placé sur la liste des meilleures ventes de l’hebdomadaire Der Spiegel, Sprache und Sein n’est pas un traité de philosophie – un genre fort peu représenté parmi les best-sellers, même au pays de Hegel et de Heidegger. Au contraire, cet essai avant tout militant traite des problèmes qui taraudent l’Allemagne actuelle : l’immigration, l’islam, la montée de l’extrême droite. Son auteure, Kübra Gümüşay, est une figure atypique, aussi médiatique que décriée, du paysage intellectuel d’outre-Rhin. Cette trentenaire d’origine turque porte le voile, se définit comme féministe et défend les droits des minorités religieuses aussi bien que sexuelles. Elle s’est fait un nom grâce au blog qu’elle anime depuis 2008. Dans Sprache und Sein, son premier essai, Gümüşay part d’un postulat qui n’a rien de bien original – le langage influe sur notre perception de la réalité – pour dénoncer la façon dont les membres de minorités sont verbalement stigmatisé...
LE LIVRE
LE LIVRE

Sprache und Sein (« Langage et être ») de Kübra Gümüsay, Hanser Verlag, 2020

SUR LE MÊME THÈME

Bestseller Retour du refoulé
Bestseller Rock et répression
Bestseller Les meilleures ventes au Mali - Hantés par la guerre

Aussi dans
ce numéro de Books