Aux sources de la tragédie birmane
par Aux sources de la tragédie birmane
Temps de lecture 1 min

Aux sources de la tragédie birmane

Écrit par publié le le 16 novembre 2017

Depuis cet été, plus de 600 000 Rohingyas ont fui l’Etat d’Arakan dans l’ouest de la Birmanie. Dans Myanmar’s Enemy Within (« L’ennemi de l’intérieur de la Birmanie), ouvrage écrit juste avant cet exode, le journaliste Francis Wade, remonte aux sources de la tragédie. « L’intérêt de ce livre est de décrire comment les premiers nettoyages ethniques sont survenus en 2012 à Sittwe, la capitale de l’Arakan et se sont étendus au reste de l’Etat », souligne Richard Cockett dans The Literary Review. Wade souligne l’orchestration de ces massacres, qu’on a souvent décrit comme une éruption de violence spontanée. Ils ont été fomentés à dessein, mais par qui ? Pour les responsables, le livre explore les origines troubles de l’ethno-nationalisme birman, avec cependant quelques erreurs assure Mary Callahan dans Time.

Mais « les passages les plus intéressants racontent l’histoire de gens ordinaires pris dans cette idéologie vicieuse », note The Economist : un nationaliste bouddhiste qui parle de la nécessité d’ériger « une barrière d’os » pour défendre sa foi ; une femme qui renie son identité Mon pour se faire enregistrer comme Bamar (la majorité ethnique) et ainsi pouvoir trouver du travail ; et un Rohingya qui entre dans l’armée et finit par renforcer le système qui oppresse son propre peuple.

 

A lire dans Books: « Aung San Suu Kyi, ou les impuissances de la vertu », avril-mai 2010.

 

Chaque matin, la rédaction de Books vous propose de découvrir un livre « lu d’ailleurs ». Pour recevoir le Books du jour inscrivez-vous gratuitement.

 

0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.