Qui sommes-nous ?

IMG_53821-1140x423 (1)
7e4c710f9ab42d039dae55423fecb2 (1)

Books, c’est un magazine unique en son genre, né d’une ambition à la fois simple et un peu folle : partir des livres publiés dans le monde entier pour éclairer tous les sujets d’intérêt général qui nous trottent dans la tête ; d’une façon plus approfondie, et plus originale aussi. Nous sommes convaincus que le livre reste, partout dans le monde, le principal support d’expression des idées les plus construites et les plus originales. Il permet de s’extraire de l’actualité immédiate pour mieux la comprendre.

Depuis sept ans, le pari est tenu : le magazine apporte une information sans équivalent dans la presse française. Des idées amenées par le vent du large pour mieux comprendre le monde, une lumière différente sur les sujets que nous croyons connaître, bien au-delà des débats du microcosme franco-français… Un accès facile et vivant aux travaux des auteurs les plus pointus dans leur domaine.

Books, c’est un mensuel, mais c’est aussi depuis le printemps 2015 une newsletter quotidienne gratuite, la Booksletter, qui à l’instar du magazine interpelle l’actualité à la lumière des livres à travers du contenu original, souvent inédit.

« Une revue qui mérite d’être remboursée par la sécurité intellectuelle. » Olivier Poivre d’Arvor

Le site et le magazine sont animés par une seule et même équipe.

Directeur de la publication : Olivier Postel-Vinay
Editrice Adjointe :
Service abonnement :

 

Le Comité éditorial

Joséphine de Bodinat, Olivier Bomsel, Hughes Cazenave, Antoine Danchin, Pierre-Emmanuel Dauzat, Philippe Even, Charles Gancel, Sophie Gherardi, Bernard Granger, Pierre Jacquet, Stéphane Khémis, Hervé Le Bras, Dominique Lecourt, Marie Mendras, Anne Perrot, Gil Delannoi, Bernard Loupias, Carlos Schmerkin.

 

Le Cercle des amis de Books

Michel André, Olivier Bomsel, Rony Brauman, Antoine Danchin, Dominique Goy-Blanquet, Sophie Gherardi, Thierry Grillet, Jean-Claude Guédon, Pierre Jacquet, Nelly Kaplan, Hervé Le Bras, Jean-Louis de Montesquiou, Sophie Péters, Daniel Salvatore Schiffer, Tzvetan Todorov, Michel Wieviorka.

 

La rédaction

Rédactrice en chef : Sandrine Tolotti
Chefs de rubrique : Baptiste Touverey, Delphine Veaudor, Suzi Vieira
Chef d’édition : Arnaud Gancel
Rédactrice de la Booksletter, responsable éditorial du site : Amandine Meunier
Service photo : Géraldine Lafont
Direction artistique : Pierre Seydoux

 

La rédaction s’appuie sur un réseau de correspondants dans le monde entier.

« C’est une équipe qui a un immense don de sélection parmi les milliards d’informations disponibles.» Nancy Huston

L’entreprise
Marketing, diffusion : Martine Heissler

La SAS Books est une entreprise indépendante, fondée par Olivier Postel-Vinay, qui en détient le contrôle. Ses autres actionnaires sont des chefs d’entreprise de taille moyenne, qui ont investi à titre personnel. Ce sont eux qui ont permis au projet de voir le jour. La SAS Books n’est liée à aucun groupe de presse, industriel ou financier.

e563c6bbc802f915c3ffd55d2deea5 (1)

Chaque jour, notre équipe de journalistes polyglottes retrousse ses manches pour repérer dans la presse et les revues étrangères des articles de fond écrits à propos de livres ou exploitant des livres parus récemment.

Nous en traduisons certains et en évoquons d’autres en rédigeant nous-mêmes des articles plus brefs ou des interviews d’auteurs français et étrangers, dans un souci permanent de qualité de l’information, que nous vérifions, complétons et rectifions au besoin.

«On a une vision panoptique du monde, c’est très précieux !» Ariel Wizman

 

Nous maîtrisons les principales langues européennes : l’anglais bien sûr, l’allemand, l’espagnol, l’italien et le portugais.

Nous avons donc un accès direct aux publications des principaux pays européens, des deux Amériques et des pays du Commonwealth.

Un réseau de correspondants complète le travail de veille sur les pays dont nous ne maîtrisons pas la langue. Last but not least : nos lecteurs nous aident à repérer des livres et des idées nouvelles.

Books entretient également des partenariats avec d’autres médias curieux des idées du monde :

Littératures sans frontières sur RFI, Méridiens d’Europe sur France Inter, invitent chaque mois Baptiste Touverey du magazine pour parler d’un sujet du numéro en cours. Chaque semaine, Delphine Vaudor décortique sur liberation.fr les longs formats des revues et site anglo-saxons dans sa chronique Passage en revues. Olivier Postel-Vinay participe chaque semaine à l’émission La compagnie des auteurs sur France Culture.

Ce que l’on dit de Books :

« Le vrai débat porte bien entendu sur le point de savoir si la culture du Net est en passe de balayer la vieille culture humaniste, fondée sur le respect de la profondeur, sur la préférence pour la réflexion solitaire, au profit d’une culture privilégiant la vitesse et le fragmentaire, mais aussi la réflexion collective.  » (Slate.fr, 21 juillet 2009)

« Le détour par les livres donne, à lui seul, une coloration particulière aux événements abordés. […] Un foisonnement étourdissant donc que ces pages qui donnent à entendre un peu de la musique du monde. »(Le Monde, 7 juin 2009)

« En privilégiant des sujets qui relèvent de l’air du temps plutôt que des péripéties quotidiennes, Books offre à ses lecteurs de passionnantes plongées dans de grandes questions de notre époque. » (La Croix, 3 avril 2009)

« Il aura fallu pas même quatre numéros pour que le mensuel Books s’impose comme une lecture nécessaire. La réussite d’un nouveau venu dans la presse se jauge au réflexe que l’on acquiert. Books entre directement dans la catégorie des journaux « à acheter », une lecture dont on attend le prolongement dès le mois suivant. » (Le blog de Benoît Delmas, 27 mars 2009, sur le site de Courrier International)

« Un cadre sobre pour de vastes critiques et des entretiens qui prennent le temps (et la place) de la réflexion et du débat. Et un état des lieux par les livres, avec des rubriques comme le tour du monde des bestsellers et de la censure. » (Les Inrockuptibles, 27 janvier 2009)

« Olivier Postel-Vinay ne veut pas s’inscrire dans une chapelle intellectuelle ou une tendance politique. Est-ce possible ? Il cultive un regard volontairement critique, et pourquoi pas iconoclaste. » (Le Figaro littéraire, 4 décembre 2008)

« Books souhaite réhabiliter la lenteur des choses lues face aux éclairs des instants vécus. Un nouveau magazine attentif aux lignes d’écritures et d’horizons, qui souhaite  » éclairer les sujets du jour  » en utilisant  » la lumière des livres  » et leurs pages pleines de bons watts.» (20Minutes, 4 décembre 2008)

« Books aide à appréhender le monde dans sa richesse et sa diversité. La pluralité de ses points de vue questionne les modes et les dogmes, et va à l’encontre de la pensée facile et ethnocentrique. » (Presse édition, 4 décembre 2008)

« A l’ère de la culture de l’éphémère, le livre apporte le recul nécessaire. Ce nouveau mensuel entend publier les meilleurs articles parus dans la presse internationale sur des ouvrages importants. » (Le Monde, 3 décembre 2008)

« Un projet séduisant [ …] parce qu’il refuse le défaitisme devant les nouveaux médias et devant les textes toujours plus courts, parce qu’il se différencie de manière radicale du langage de l’écran, même s’il est présent sur l’écran dans une version rapide et adaptée. » (Le Temps, Genève, 3 décembre 2008)

« Voici un plaidoyer pour le livre et les livres. Pour leur contenu et pour le grand large. » (Libération, 2 décembre 2008)

« D’une clarté absolue, avec des encadrés utiles, un précieux résumé des articles, une présentation concise et efficace des auteurs et un référencement réussi des livres présentés ainsi que d’autres livres en lien avec le sujet, ce magazine s’avère très agréable à l’œil. » (Arrêt sur les mots, 1er décembre 2008)

« Le magazine est passionnant et très riche parce qu’il aborde les sujets d’actualité par les livres, certes, mais en prenant le parti de trouver des analyses profondes, et qui tranchent avec la doxa nous obligeant à réfléchir et à remettre en cause notre opinion. » (La lettrine, 1er décembre 2008)

 

Par où commencer ?