L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

Cholestérol ? Votre problème

Un bon médicament qui abaisse le taux de cholestérol empêche une attaque cardiaque chez 1 sujet sur 300. Le médicament a une probabilité de 5 % de provoquer des effets secondaires, notamment de méchantes douleurs musculaires et articulaires, et une débâcle gastro-intestinale. Autrement dit, pour 1 personne effectivement prémunie, 15 éprouveront des effets secondaires et ne seront pas prémunies. Cette réalité statistique, valable pour bien d’autres décisions médicales (la biopsie pour vérifier un cancer du sein ou l’ablation de la prostate après identification d’un cancer), devrait être au cœur d’une médecine éclairée, dans laquelle le patient discuterait sérieusement avec son médecin des avantages et des coûts de telle ou telle solution. Dans le New York Times, Daniel Levitin dit que la lecture du livre de l’oncologiste Daniel Groopman et de l’endocrinologue Pamela Hartzband a complètement changé sa perception de la décision médicale.

LE LIVRE
LE LIVRE

Votre esprit médical de Le mot du mois, The Penguin Press

SUR LE MÊME THÈME

Skoob Traduction manquante – Ministre d’Ubu
Skoob Livre oublié – Un Montesquieu au petit pied
Skoob Le mot du mois

Dans le magazine
BOOKS n°100

DOSSIER

Du bon usage de l'esprit critique

Chemin de traverse

16 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Esprit critique, es-tu là ?

par Olivier Postel-Vinay

Philosophie

L’esprit critique comme obscurantisme

par Marcel Gauchet

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.