Du sexe et des larmes

Du sexe et des larmes

Après avoir croqué ses années punk, Ulli Lust raconte ses débuts de dessinatrice à Vienne à la fin des années 1980. Une quête marquée par une sexualité débordante et des choix amoureux dévastateurs.

Publié dans le magazine Books, novembre / décembre 2017.

Si l’on demande à un Européen entre deux âges le souvenir qu’il garde de 1989, il parlera sans doute d’une année extra­ordinaire qui a vu la chute du mur de Berlin et le début de la réunification du continent. Ulli Lust avait 22 ans cette année-là. Mais cette Autrichienne, qui est née et a grandi dans un petit village à quelques kilomètres de ce qui était alors la Tchécoslovaquie, semble passer complètement à côté de cet événement. Elle a ses raisons : à l’époque, elle vit sans le sou à Vienne, cherche désespérément quel sens donner à sa vie après une adolescence particulièrement chaotique ­(racontée en détail dans son précédent récit graphique) et tente de gérer une vie affective pour le moins compliquée. Elle veut aussi être une bonne mère pour ­Philipp, 5 ans, qu’elle a eu après une nuit sans lendemain avec un inconnu, ne veut pas trop décevoir ses parents, qui élèvent le petit garçon à la campagne tandis qu’elle fait la bringue à Vienne… Bref, elle « essaie d’être quelqu’un de bien ». A priori, rien ne l’en empêche. À Vienne, Ulli fréquente Georg, un comé­dien de vingt ans son aîné. Sensible, toujours à l’écoute tout en restant respectueux de son indépendance, c’est le compagnon idéal – même s’il lui arrive de se prendre la tête à cause des aléas de son métier et d’une mère juive qui ne lui lâche pas la grappe. Mais il y a autre chose – qui, rapidement, mine leur couple :…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.