L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

Inattendu
Temps de lecture 1 min

Le duo derrière l’astéroïde


Luis et Walter Alvarez

Le paléontologue américain Robert DePalma décrit dans un article rédigé avec onze coauteurs dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS) le 1er avril, les effets immédiats de l’impact dévastateur d’un astéroïde à Chicxulub, au Mexique, il y a 66 millions d’années, celui-là même qui aurait provoqué l’extinction des dinosaures. Son étude a reçu le soutien de Walter Alvarez, le scientifique à l’origine de cette thèse.

Dans Into the Jungle, le biologiste Sean Carroll raconte comment Walter Alvarez et son père Luis ont élaboré cette hypothèse à la fin des années 1970. Aucun d’eux n’est paléontologue et ne s’intéresse aux dinosaures. Luis est physicien. Ancien du projet Manhattan, il a reçu le prix Nobel en 1968 pour ses travaux sur les particules élémentaires. Walter est géologue. Après avoir travaillé pour une compagnie pétrolière en Libye, il entame des recherches sur l’inversion du champ magnétique terrestre et étudie un ancien fond marin affleurant près de la ville de Gubbio, en Italie. Il remarque une étrange strate argileuse sombre. Il met ce mystère de côté pendant plusieurs années, jusqu’à ce qu’un collègue lui suggère que cette strate correspond à l’époque de la disparition des dinosaures.

Walter Alvarez en montre un échantillon à son père. Le sexagénaire est immédiatement captivé. Il y trouve une teneur en iridium anormalement élevée. Cet élément est rare à la surface de la Terre, mais assez abondant dans les comètes et les astéroïdes. Père et fils tentent d’imaginer comment un événement venu de l’espace aurait pu conduire à la disparition d’une grande partie de la vie sur Terre. Ils calculent qu’un astéroïde de 10 kilomètres de diamètre aurait pu créer une série de réactions en chaîne catastrophiques. Avec les chercheurs Frank Asara et Helen Michel, ils rassemblent tous les éléments de cette théorie dans un article publié dans la revue Science en juin 1980. Ils savent que leur hypothèse ne sera pas facilement acceptée des spécialistes. La disparition des dinosaures était, alors, souvent expliquée par un changement graduel du climat ou une rupture dans la chaîne alimentaire auxquels les animaux n’auraient pas pu s’adapter. Un cratère près du village de Chicxulub ayant les caractéristiques décrites par le duo Alvarez est découvert en 1990, deux ans après le décès de Luis.

À lire aussi dans Books : Heureux comme un cœlacanthe, avril 2012.

LE LIVRE
LE LIVRE

Into The Jungle: Great Adventures in the Search for Evolution de Sean B. Carroll, Pearson, 2008

SUR LE MÊME THÈME

Inattendu Hiroshima à hauteur d’homme
Inattendu Le IIIe Reich touristique
Inattendu Ascenseur vers la lune

Dans le magazine
BOOKS n°99

DOSSIER

La forêt et nous

Société

« Où est le tigre, où est le tigre ? »

par Aman Sethi

Médecine

La sylvothérapie déferle sur l’Occident

par Nathalie Atkinson

Bestsellers

Cauchemar bucolique

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.