Soutenez l’esprit critique ! Participez à la campagne pour préserver l’indépendance de Books !

Éloge du bien mourir

Héraclite serait mort noyé dans une fosse à purin, La Mettrie en se gorgeant de pâté aux truffes. Diogène se serait suicidé en retenant sa respiration. Simon Critchley a fait un livre à partir des anecdotes entourant la mort de 190 philosophes. Lui-même est philosophe en chef de la Soci
té internationale nécronautique, un groupe d’avant-garde dont le site Web (necronauts.org) a pour mot d’ordre l’« inauthenticité » et pour objet l’étude de la mort, « un espace que nous nous proposons de cartographier, de coloniser et, pour finir, d’habiter ». Le livre est amusant, écrit Dinitia Smith dans le New York Times, même si les leçons de sagesse que l’auteur croit pouvoir tirer de ces morts ne sont pas toujours convaincantes.
Simon Critchley, The Book of Dead Philosophers (« Le livre des philosophes morts »), Vintage Books, 2008.

SUR LE MÊME THÈME

Skoob Traduction manquante – Ministre d’Ubu
Skoob Livre oublié – Un Montesquieu au petit pied
Skoob Le mot du mois

Dans le magazine
BOOKS n°99

DOSSIER

La forêt et nous

Chemin de traverse

20 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Une certitude, des questions

Bestsellers

Le printemps malgré tout

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.