Et la glace changea le monde
par Bill Bryson

Et la glace changea le monde

La nourriture arriva longtemps avariée sur nos tables. Jusqu’au début des années 1840, précisément. Le commerce d’un produit miracle va alors bouleverser la cuisine, l’alimentation et l’agriculture : la glace. Où il est question de la filouterie des Norvégiens, d’un Bostonien irascible, de sorbet à l’asperge et du premier homard de Chicago.

Publié dans le magazine Books, mai 2014. Par Bill Bryson

Durant l’été de 1844, la « Société de la glace du lac de Wenham » – Wenham désignant un lac du Massachusetts – s’installa sur le Strand, une des plus grandes artères de Londres, et y exposa chaque jour un nouveau bloc de glace en vitrine. Personne en Angleterre n’avait jamais vu des blocs de glace aussi gros – en tout cas pas en été, et certainement pas dans le centre de Londres – ni aussi prodigieusement limpides et transparents. On pouvait réellement lire le journal à travers : un exemplaire était régulièrement placé derrière pour que les passants pussent voir de leurs yeux cette chose incroyable. La vitrine fit sensation, et les badauds prirent l’habitude de s’attrouper devant. William Thackeray mentionna la glace de Wenham dans l’un de ses romans. La reine Victoria et le prince Albert exigèrent qu’elle fût utilisée à Buckingham Palace et accordèrent à la société une patente royale. Beaucoup de gens se figuraient que Wenham était une immense étendue d’eau, à l’échelle des Grands Lacs. Le géologue anglais Charles Lyell était tellement intrigué que, au cours d’une tournée de conférences, il fit spécialement le trajet depuis Boston jusqu’au lac, quoique ce ne fût pas chose aisée. Il fut fasciné par la lenteur à laquelle fondait la glace de Wenham, et postula que cela avait à voir avec sa fameuse pureté. En fait, ladite glace fondait à la même vitesse que n’importe quelle glace. En dehors du fait qu’elle avait fait un long voyage, elle n’avait…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire