Facebook et Apple : la pomme de discorde

L’un est à la tête d’Apple, société dotée de la plus grande capitalisation boursière du monde ; l’autre est le fondateur de Facebook, leader incontesté des réseaux sociaux avec près de 3 milliards d’utilisateurs. Tim Cook et Mark Zuckerberg sont deux géants de la tech – et ils se détestent. En cause, leurs modèles économiques diamétralement opposés et un attachement différent au respect de la vie privée.


Mark Zuckerberg, à la tête de Facebook, subit de plein fouet les attaques commerciales d’Apple. L’une des dernières en date : une application permettant aux utilisateurs de refuser la collecte de leurs données.

Ce sont les deux descendants de Steve Jobs, et ils s’affrontent pour la domination du monde que le fondateur d’Apple a quitté en 2011. En des temps plus paisibles, Steve prodiguait ses conseils à Mark, alors âgé d’une vingtaine d’années, lors de longues promenades à travers les vergers d’abricotiers de la Silicon Valley ; et à la même époque, il remettait à Tim, tout juste quinquagénaire, les clés du royaume de la technologie. Aujourd’hui, Mark Zuckerberg, cofondateur et PDG de Facebook, pèse près de 130 milliards de dollars ; Tim Cook, lui, est PDG d’Apple et ne pèse que 1,3 milliard de dollars. Mais c’est Cook qui tient la corde, l’avenir d’Apple semblant plus assuré que celui de Facebook : Apple est valorisé par le marché à 2 500 milliards de dollars, tandis que Facebook vient seulement de passer la barre des 1 000 milliards de dollars de capitalisation.

Les deux hommes ont connu une extraordinaire réussite, mais, philoso­phiquement et psychologiquement, ils sont aux antipodes l’un de l’autre. Zuckerberg est un idéaliste qui...

LE LIVRE
LE LIVRE

Une effroyable vérité. À l’intérieur de la croisade de Facebook pour la domination  de Cecilia Kang et Sheera Frenkel, Harper, 2021

ARTICLE ISSU DU N°116

SUR LE MÊME THÈME

Technologie Papier fait de la résistance
Technologie Hedy Lamarr, une actrice dans l'histoire du Wi-Fi
Technologie Les Suédois, rois de la surveillance électronique

Aussi dans
ce numéro de Books