La nouvelle Inquisition


Le 2 septembre 2021, à Édimbourg (Écosse), pendant que des féministes réclament devant le Parlement la suppression d’un projet de loi en faveur des transsexuels, des activistes organisent une contre-manifestation. © Jeff J Mitchell/Getty AFP

L’un des serviteurs de Galilée l’avait dénoncé au motif qu’il n’allait pas régulièrement à la messe. La cancel culture ne date pas d’aujourd’hui ! Mais ses formes actuelles ont de quoi dérouter. Notre dossier fournit un guide pour se repérer dans les méandres du phénomène et donne des clés pour se faire une opinion.

Universitaire spécialiste du totalitarisme soviétique, Anne Applebaum expose en détail pourquoi nous devrions nous inquiéter de voir s’imposer une forme de totalitarisme au sein de nos démocraties. Les exemples qu’elle donne montrent comment une justice populaire se substitue aux procédures régulières et comment s’y plient les institutions les plus prestigieuses. Deux témoignages de victimes de la cancel culture complètent le tableau. Nous rappelons ce qu’est le mouvement « woke », dont la cancel culture est le bras armé. Pour mieux comprendre le phénomène, nous présentons un bref exposé sur la théorie critique de ...

SUR LE MÊME THÈME

Dossier La nouvelle guerre froide
Dossier Quel avenir pour le cinéma ?
Dossier Comment connaître ses propres préjugés ?

Aussi dans
ce numéro de Books