L’écriture populaire de Carlos Ruiz Záfon

Les livres de l'écrivain espagnol ont un succès phénoménal. Une controverse s'est engagée sur la qualité littéraire de son œuvre.

« Dans la grande maison de la littérature, les pièces sont nombreuses, et rien n’empêche, en théorie, la qualité et la popularité de vivre sous le même toit. En pratique, cependant, la cohabitation est toujours plus difficile », ironise le critique littéraire Martín Schifino dans la revue madrilène Revista de libros à propos du dernier livre de Carlos Ruiz Zafón. L’écrivain estpagnol est un véritable phénomène international. Son précédent roman, L’Ombre du vent, s’est vendu a plus de dix millions d’exemplaires. Certes, Dickens, Balzac et Tolstoï, qui ont tous joui d’une forte popularité, sont incontestablement de « grands écrivains ». Mais El juego del ángel semble plutôt tenir d’une tradition romanesque bien moins reconnue : le mélodrame. Assassinats, incestes, secrets, amours et vengeances : tout y est. « Zafón fut auteur pour le cinéma, rappelle Schifino. Les scènes d’El juego del ángel sont courtes et sommaires, comme dans ces scénarios qui introduisent un personnage, le font parler et passent rapidement à la suite. L’écrivain catalan ne fait aucun cas de ce temps ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Le jeu de l’ange de Carlos Ruiz Zafón, Planeta, 2008

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers À la source du rayonnement de Hawking
Bestsellers Après la défaite, la quête de sens
Bestsellers Un pays pas si gay

Dans le magazine
BOOKS n°114

DOSSIER

Napoléon pouvait-il réussir ?

Chemin de traverse

17 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Bonaparte à 30 ans

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

Après la défaite, la quête de sens

Voir le sommaire