L’homme qui faisait chanter les cellules

Dans son nouvel ouvrage, l’oncologue vedette Siddhartha Mukherjee propose une plongée dans le monde de la biologie cellulaire.


La biologie cellulaire n’a pas encore livré tous ses secrets. Ici, l’interaction de deux types de cellules immunitaires : des lymphocytes T et des cellules dendritiques. © BSIP SA / Alamy

« Certaines personnes mènent une existence si trépidante qu’elles donnent l’impression que, pour arriver à tout concilier, elles rémunèrent quelqu’un d’autre pour dormir à leur place. » C’est en ces termes que l’hebdomadaire britannique The Economist présente Siddhartha Mukherjee, chercheur et cancérologue au CHU de l’université Columbia et auteur star d’ouvrages de vulgarisation scientifique. L’Empereur de toutes les maladies. Une biographie du cancer (Flammarion, 2013) lui a valu le prestigieux prix Pulitzer et a été traduit en 40 langues. Son quatrième livre, paru fin octobre, The Song of the Cell, une plongée dans le monde de la biologie cellulaire, s’est immédiatement retrouvé sur la liste des meilleures ventes du New York Times. Le protagoniste de cette somme de 500 pages « n’est pas tant la cellule elle-même que les connaissances que nous en avons », précise le quotidien new-yorkais.

En guide passionné, Siddhartha Mukherjee « nous emmène au XVIIe siècle, lorsqu’...

LE LIVRE
LE LIVRE

The Song of the Cell: An Exploration of Medicine and the New Human de Siddhartha Mukherjee, Scribner, 2022

ARTICLE ISSU DU N°123

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Les recettes de Monsieur Longévité
Bestsellers À la recherche du folklore perdu
Bestsellers La chute d’un espion

Aussi dans
ce numéro de Books