L’islam est-il soluble dans le café ?

Adoptée par les soufis peu après sa découverte au XVIe siècle, la boisson s’est vite répandue en Arabie, parée de vertus bienfaisantes pour le corps et pour l’esprit. Mais elle fut bientôt accusée de trop les échauffer…

Depuis son apparition au XVIe siècle, le café possède une réputation sulfureuse, et les lieux où il est consommé sont entourés de suspicion. Les multiples légendes qui courent sur la découverte du breuvage s’accordent sur l’aire géographique concernée, mais pas sur la date. Quant au mérite de son invention, on l’attribue à des êtres fort variés, des anges planant dans l’au-delà aux génies parcourant ce bas monde en passant par des hommes et même des animaux. Un conte relate ainsi que les habitants d’une ville, tombés gravement malades, n’avaient pu accueillir Salomon, venu leur rendre visite sur son tapis volant. L’ange Gabriel serait alors intervenu auprès du roi, lui conseillant d’envoyer des génies au Yémen pour en rapporter le fruit du caféier. Il prescrivit de le griller, de le moudre puis de l’infuser dans l’eau afin d’en faire boire le jus aux malades. Tous furent alors guéris, mais la boisson sombra dans l’oubli pour ne réapparaître qu’au XVIe siècle. Comme cette première version, que l’auteur ...
LE LIVRE
LE LIVRE

La tentation du nom de Said Srihi

SUR LE MÊME THÈME

Religion Dans les pas de l’insatiable Égérie
Religion À Vetka, les ombres des vieux-croyants d’antan
Religion Mgr Corneille : « Le Kremlin a enfin cessé de persécuter les vieux-croyants »

Dans le magazine
BOOKS n°120

DOSSIER

Grandes aventurières

Chemin de traverse

13 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

À propos de Books

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

De la tendresse dans un monde de brutes

par Ekaterina Dvinina

Voir le sommaire