Le livre
Temps de lecture 1 min

Puzzle Palace, ou la NSA au grand jour


National Security Agency / Trevor Paglen

Les opérations secrètes des agences de renseignements américaines n’en finissent plus d’être exposées sur la place publique. Wikileaks a mis en ligne cette semaine plusieurs milliers de documents détaillant les différents programmes d’espionnage électronique de la CIA. Mais pour trouver le précurseur de ce grand déballage d’aujourd’hui, il faut remonter à 1982. James Bamford, ancien militaire et avocat de formation, publie alors Puzzle Palace. Dans ce livre, il ne dévoile rien d’autre que l’existence même de la NSA, l’Agence de sécurité nationale. Fondé en 1952 sous l’administration Truman pour collecter des renseignements sur des agents étrangers, l’organisme est si secret que sa création n’a pas fait l’objet d’un vote au Congrès.

C’est en étudiant des archives en vue d’écrire sur les déchiffreurs de codes de la seconde Guerre mondiale que Bamford découvre les bulletins internes de la NSA. Soit 6 000 pages sur l’Agence-qui-n’existe pas (No Such Agency est le surnom de la NSA). Celle-ci n’a pas l’intention de se laisser exposer ainsi, mais Bamford a la loi de son côté. Et en échange de quelques silences, notamment sur l’identité des agents, elle ouvre ses portes au journaliste. Puzzle Palace devient alors le premier livre d’une longue série : Body of Secrets: Anatomy of the Ultra-Secret National Security Agency (paru en 2001), A Pretext for War: 9/11, Iraq, and the Abuse of America’s Intelligence Agencies (2004); et The Shadow Factory: The Ultra-Secret N.S.A. from 9/11 to the Eavesdropping on America (2008).

Si de livre en livre Bamford se montre de plus en plus critique, il décrivait, dès 1982, une agence « libre de toute restriction légale » mais dotée de « capacités technologiques d’écoute dépassant l’imagination ». Et il concluait avec cet avertissement : « La technologie de surveillance de la NSA va continuer à croître, surveillant tranquillement de plus en plus de communications et éliminant toujours plus la vie privée. »

 

En savoir plus : Rien à cacher ? La société de surveillance, Books, mai 2012.

LE LIVRE
LE LIVRE

Puzzle Palace de James Bamford, Houghton Mifflin, 1982

SUR LE MÊME THÈME

Le livre L'alcool et nous, une longue histoire
Le livre L'emprunt contre la pauvreté
Le livre Le pronom manquant

Dans le magazine
BOOKS n°116

DOSSIER

Testez vos préjugés !

Bestsellers

Territoire fantôme

Extrait - BD

Vivian Maier : le double négatif de Mary Poppins

Francophilies

L’homme de Londres

Voir le sommaire