« Éolien: une belle illusion », un numéro spécial de Books à ne pas manquer ! Découvrez son sommaire.

Écran noir
Temps de lecture 1 min

Le rire est un lien social


The Joker © Warner Bros & © DC Comics

Le Joker est indissociable de son rire. Mais son hilarité, qui rythme le long métrage que le réalisateur Todd Phillips consacre à ce personnage de BD, n’a rien à voir avec des situations drôles.

Dans la réalité aussi, le rire et l’humour n’ont que peu de liens. Le rire est le fruit des relations entre les individus et non la réaction à une blague, souligne Robert Provine dans Laughter : A Scientific Investigation. Ce professeur de psychologie a, avec son équipe, traqué les rires à sa portée. Dans la rue, au centre commercial, dès qu’ils entendaient un rire ses assistants prenaient des notes sur la situation. Dans moins de 20% des cas, l’hilarité avait été déclenchée par une parole humoristique. La plupart du temps, les mots prononcés juste avant qu’une personne pouffe de rire étaient on ne peut plus banals, comme « À bientôt, les gars ! » ou « Je vois ce que tu veux dire ». Et 99,9% de ces rires ne venaient pas interrompre la phrase, mais la ponctuer. Ils s’inséraient dans la conversation à un moment de pause.

Provine a également demandé à ses étudiants de noter dans quelles circonstances eux-mêmes riaient. L’analyse de leurs « journaux de rire » montre qu’ils étaient 30 fois plus susceptibles de s’esclaffer en présence d’autres personnes que seuls, et que presque tous ces rires solitaires étaient liés à une lecture, à un film, une émission de télé…, bref une proto-situation sociale.

Provine en déduit que le rire est intrinsèquement social, qu’il est une forme de communication. D’ailleurs ces émissions de voyelles « ha-ha », « ho-ho », « hi-hi » font parti d’un vocabulaire partagé par toutes les cultures. Un langage inné que tous les humains « parlent » dès la prime enfance (vers 4 ou 5 mois).

Le rôle de cette vocalisation inconsciente pourrait être de créer du lien entre les membres d’un groupe, soutient Provine. Un lien positif à travers une communication ludique, mais aussi négatif quand il s’agit de rire de quelqu’un et donc d’unir l’assemblée contre lui ou de le forcer à se conformer au groupe.

À lire aussi dans Books : L’art français du sourire

LE LIVRE
LE LIVRE

Laughter: A Scientific Investigation de Robert Provine, Viking Books, 2000

SUR LE MÊME THÈME

Écran noir L'autre homme invisible
Écran noir La naissance du maire
Écran noir Dieu, cet être aux personnalités multiples

Dans le magazine
BOOKS n°106

DOSSIER

L'art de bien décider

Jadis & naguère

Spinoza, ou le bonheur à peu de frais

par Jean-Louis de Montesquiou

Histoire

Les amants d’Auschwitz

par Keren Blankfeld

Périscope

Halina Konopacka, la championne

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.