Le site est en chantier pour vous permettre de retrouver toutes vos fonctionnalités.

Saga noire

Dernier volet d’une trilogie située en Botnie-Occidentale, une province du nord de la Suède, Sen for jag hem connaît le même succès que les deux précédents romans de Karin Smirnoff (dont les titres en français seraient « Je suis descendue chez le frère » et « On est montés avec la mère », tous deux en cours de traduction chez JC Lattès).

Venue à la littérature sur le tard, l’auteure décrit un univers violent, âpre comme la nature environnante, le tout vu par Jana, une aide-soignante bientôt quadragénaire, solide malgré une enfance difficile. Le livre s’ouvre par la mort du frère jumeau, seul être avec qui la narratrice se sentait en confiance. Puis vient la rencontre avec la fille qu’elle avait abandonnée à la naissance. « D’un point de vue littéraire, Smirnoff est une proche parente d’autres auteurs connus de Botnie-Occidentale, Per Olov Enquist, Sara Lidman et Torgny Lindgren. En même temps, elle crée sa propre saga noire », apprécie le quotidien Dagens Nyheter. Quant au style, le quotidien Svenska Dagbladet le qualifie d’« économe », offrant un « contraste nécessaire » avec une trame romanesque semée « de cancers incurables, d’accidents de bus, d’hémorragies et de relations incestueuses ». 

LE LIVRE
LE LIVRE

Sen for jag hem (« Puis je suis rentrée à la maison ») de Karin Smirnoff, Polaris, 2020

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Pas fous ces Romains
Bestsellers Kundera ou l’éternel débat
Bestsellers Les meilleures ventes en Pologne - Cuisine politique

Dans le magazine
BOOKS n°111

DOSSIER

La tentation autocratique

Chemin de traverse

14 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

« Books » fluctuat nec… ?

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

Kundera ou l’éternel débat

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.