L’intenable célibat des prêtres

Les affaires d’abus sexuels sur mineurs n’en finissent pas de secouer l’Église. Le camp ultraconservateur incrimine l’homosexualité d’une partie du clergé. Mais c’est la sexualité des prêtres en général qui est en cause. Le pape François peut-il l’entendre ?


© Paolo Cocco / AFP

Le cardinal Maradiaga (à gauche) au Vatican, en 2003, durant une audience de Jean-Paul II. Ce proche de François est accusé d’avoir couvert une affaire d’abus sexuels dans un séminaire au Honduras.

Le 25 août dernier, l’archevêque Carlo Maria Viganò rendait publique une lettre de 11 pages dans laquelle il accusait le pape François d’être au courant de certains abus sexuels commis par des prêtres ou des évêques et de les avoir dissimulés, et réclamait sa démission. C’était une décla­ration de guerre de la part de ­l’aile conservatrice de l’Église catholique. ­Ancien nonce apostolique aux États-Unis, ­Viganò est un membre éminent de la curie romaine et l’un des plus rompus aux intrigues de pouvoir au sein du Vatican. En 2012, il a été au centre du scandale Vatileaks : parmi les documents confidentiels transmis à la presse par le majordome du pape ­Benoît XVI figuraient des lettres de Viganò dénonçant la corruption qui ­sévit au cœur du Vatican. Cette affaire a contribué à la stupéfiante renonciation de Benoît XVI l’année suivante. Furieux à présent que François ne l’ait pas fait cardinal et s’alarmant de la tendance libérale qu’il croit déceler en lui, Viganò semble résolu à éliminer le pape. Avec les dernières accusations de ­Viganò, ainsi ...
LE LIVRE
LE LIVRE

The Nature and Scope of the Problem of Sexual Abuse of Minors by Catholic Priests and Deacons in the United States, 1950-2002, Conférence des évêques catholiques des États-Unis, 2004, . Cette étude, connue sous le nom de « rapport John Jay », a été réalisée par une équipe de professeurs de la faculté John Jay de droit pénal de l’Université de la ville de New York (Cuny), pour le compte de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis. Le second volet de ce rapport, The Causes and Context of Sexual Abuse of Minors by Catholic Priests in the United States, 1950-2010, a été publié en 2011.

SUR LE MÊME THÈME

Société Pourquoi les universités américaines sont les meilleures
Société Comment 2020 est devenue l’année de la guillotine
Société Dernier hiver à Benidorm

Aussi dans
ce numéro de Books