Wonder Woman, historienne du féminisme
Temps de lecture 1 min

Wonder Woman, historienne du féminisme

Écrit par la rédaction de Books publié le 6 mars 2015

 

« Les filles, à partir de maintenant vos salaires sont doublés ! » Cette déclaration ne sort pas de la bouche d’une super-patronne, mais de la bulle d’une super-héroïne en 1942. Wonder Woman était une ardente féministe au début du comics. Mais le personnage a évolué tout au long du XXe siècle, en fonction des changements d’auteur ou de dessinateur qu’a connue la BD, en fonction aussi des succès et des revers du mouvement des femmes. Une carrière décrite par l’historienne Jill Lepore dans L’histoire secrète de Wonder Woman. Indépendante, battante, opposée au mariage, l’héroïne cessa après la Seconde Guerre mondiale son combat contre le crime pour devenir « une baby-sitter, mannequin et star de cinéma. Elle voulait aussi désespérément épouser Steeve. » A la fin des années 1960, elle avait carrément perdu ses pouvoirs. Wonder Woman sera l’héroïne d’un nouveau film en 2017, rappelle le Boston Globe. Que nous dira-t-elle des femmes du XXIe siècle ?

0
Commentaire

écrire un commentaire