Noir à tout prix

Noir à tout prix

Publié dans le magazine Books, février 2015.
Lorsqu’ils se sont connus au lycée, à Baltimore, Martin et Kelly étaient blancs. Lorsqu’ils se retrouvent vingt ans plus tard, l’un est blanc et l’autre noir. Martin, personnage principal du roman de Jess Row, a subi la première « opération de réassignation raciale » de l’histoire. Un moyen radical de remédier à un mal méconnu, que l’homme qualifie devant son ancien ami de « dysphorie de l’identité raciale ». On pense, bien entendu, au « passing », le fait pour un Noir de se faire passer pour blanc (lire « Ces noirs qui voulaient être blancs », Books, n° 35, septembre 2012). Mais Your Face in Mine fait bien davantage que renverser les termes de ce thème majeur de la littérature afro-américaine. « Aux yeux de Martin, explique David Ulin du Los Angeles Times, la réassignation raciale participe d’un continuum, qui commence avec la cosmétique et inclut aussi bien la chirurgie plastique que le changement de genre. » Réflexion sur la race et sur les préjugés, le livre est, plus globalement, une méditation sur la modernité et « l’identité conçue non comme le fruit de ce que l’on est, mais de ce que l’on aspire à être », souligne le journal.

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.