Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Lu d'ailleurs
Temps de lecture 1 min

Les amours de la poétesse

Les amours de la poétesse Ingeborg Bachmann et du poète Paul Celan sont les plus célèbres de l’histoire littéraire allemande de l’après-guerre. On connaît moins celles de cette même poétesse avec l’écrivain suisse Max Frisch. Ils durèrent quatre ans, furent – on s’en doute – orageux et ont laissé peu de traces (aucune photo des deux amants ensemble, par exemple). La publication de notes inédites de Bachmann, sous le titre Male Oscuro, vient jeter un éclairage nouveau sur cette relation commencée en 1958 dans un café parisien et qui se poursuit à Rome, une ville que Bachmann connaît bien, où elle a des amis, mais où Frisch, lui, se sent un étranger. Elle est sans cesse par monts et par vaux, boit trop. Lui finit par s’amouracher d’une étudiante de vingt ans sa cadette… Pour Die Zeit, la publication de ces textes inédits constitue un « événement ».

Chaque matin, la rédaction de Books vous propose de découvrir un livre « lu d’ailleurs ». Pour recevoir le Books du jour inscrivez-vous gratuitement.

LE LIVRE
LE LIVRE

Male oscuro de Ingeborg Bachmann, Suhrkamp Verlag, 2017

SUR LE MÊME THÈME

Charlie Kaufman s’essaie à la littérature 
L’énigme « Pew »
Et Portnoy eut raison des censeurs australiens

Dans le magazine
BOOKS n°109

DOSSIER

SOS biodiversité

Mot manquant

Colaborador

par Daniel Pennac

Esprit critique

La prochaine pandémie

par Olivier Postel-Vinay

Sciences

Le souvenir que la Terre gardera de nous

par Lucy Jakub

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.