L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

Censure du passé. L’édition sous Franco

Sauvegarder cet article

Dès le début de la guerre civile espagnole, en 1936, la question de la censure fut une préoccupation centrale du général Franco et des militaires insurgés contre le gouvernement républicain du Front populaire. Comme le montre l’ouvrage collectif publié à Madrid par l’universitaire Eduardo Ruiz Bautista, Tiempo de censura, chaque ville conquise donnait lieu à une foui
lle approfondie des bibliothèques, publiques comme privées, et à une destruction des livres d’inspiration « républicaine, démocratique ou révolutionnaire », peut-on lire dans le mensuel littéraire madrilène Leer. Une fois la victoire remportée en 1939, vint le temps de la censure organisée pour promouvoir l’idéologie catholique et phalangiste du régime : chaque publication devait obtenir une autorisation préalable. Car la répression intellectuelle, au nom de laquelle Federico García Lorca fut exécuté en 1936 et qui conduisit Picasso, Dalí ou Jorge Semprún à l’exil, dura jusqu’aux dernières heures du régime, en 1975.

Tiempo de censura (« Temps de censure »), d’Eduardo Ruiz Bautista, Trea, 2008.

SUR LE MÊME THÈME

Brèves CONTES YOUGOSLAVES
Brèves La mort en face
Brèves La tentation digitale

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.